La jacinthe d’eau : nuisible ou ressource Ă©colo ? 🌺

19 Oct 2021 | vie plus Ă©co responsable | 0 commentaires

    La jacinthe d’eau, de son nom scientifique Eichhornia crassipes, est un des nuisibles les plus dangereux de la planète. VĂ©ritable prĂ©dateur de la biodiversitĂ© aquatique, ce vorace cause mĂŞme des dĂ©gâts monstrueux pour les populations locales. Cependant, de nombreuses possibilitĂ©s de valorisation incroyables (notamment pour la prĂ©servation de  l’environnement ) ont Ă©tĂ© peu Ă  peu dĂ©couvertes. New Hera souhaite aujourd’hui mettre la lumière sur cette plante mystĂ©rieuse aux grandes ambitions !

En quoi est-ce un nuisible ?

 

De base, la jacinthe d’eau est considĂ©rĂ©e comme un prĂ©dateur des espaces aquatiques. Sa prolifĂ©ration est rapide et elle a une propension Ă  Ă©touffer toutes les autres espèces alentour. En effet, elle forme de denses tapis monospĂ©cifiques qui bloquent la lumière aux strates infĂ©rieures. Elle s’attaque aux Ă©tendues d’eau douce, de lacs des tropiques, ou encore des rivières. De plus, la jacinthe d’eau n’est pas seulement dangereuse de son vivant : en se dĂ©composant, elle rejette des nutriments entrainant l’eutrophisation des eaux qu’elle occupe, et empĂŞche entre autres le nettoyage naturel des rayons UV dans les eaux.

L’eutrophisation  est une augmentation de la quantitĂ© d’azote et de phosphore prĂ©sent dans un milieu aquatique, entraĂ®nant la prolifĂ©ration dangereuse d’algues qui monopolisent l’oxygène de l’eau et entraĂ®nent, Ă  terme, la disparition des autres espèces prĂ©sentes, faute de suffisamment d’O2.  

Les oiseaux souffrent également de sa présence, tout comme les populations :

  • difficultĂ© pour passer en bateau ou pour pĂŞcher
  • blocage de l’irrigation des cultures
  • dĂ©veloppement des moustiques et autres vecteurs de maladies …

Pour rĂ©sumer, la jacinthe d’eau est une espèce extrĂŞmement invasive !

 

Quelles dĂ©couvertes laissent envisager une utilisation bĂ©nĂ©fique pour l’environnement ?

MalgrĂ© le descriptif peu flatteur que nous venons de dresser d’elle, la jacinthe Ă  de nombreuses utilisations pouvant s’avĂ©rer très favorables Ă  la prĂ©servation pour l’environnement. Ainsi, nous avons collectĂ© pour vous quelques exemples aujourd’hui possible avec cette plante !

 

  • Un pouvoir dĂ©polluant hors pair

L’un des atouts majeurs de la jacinthe d’eau est sa capacitĂ© Ă  absorber. Une sociĂ©tĂ© du BĂ©nin nommĂ©e « Green Keeper Africa » a d’ailleurs montrĂ© ses qualitĂ©s pour l’environnement : 1 gramme de fibre de jacinthe d’eau peut absorber entre 6 et 10 grammes d’hydrocarbures, soit presque 10 fois son poids. Elle serait donc très utile en cas de marĂ©e noire par exemple, de par sa capacitĂ© Ă  extraire certains Ă©lĂ©ments nutritifs et mĂ©taux lourds de l’eau, tels que le pĂ©trole, les eaux usĂ©es, ou tout autre hydrocarbure dangereux pour l’Ă©cosystème.

 

  • De la nourriture pour les animaux

Largement utilisĂ©e en Chine entre les annĂ©es 1950 et 1970, la plante sĂ©chĂ©e et rĂ©duite en farine est un aliment de qualitĂ© pour certains animaux (lapins, volailles, porcs …) tant qu’elle ne dĂ©passe pas 25% de son alimentation totale. Cependant, cette alternative doit ĂŞtre contrĂ´lĂ©e car elle peut, Ă  terme, faire perdre du poids Ă  l’animal !

 

  • Des fibres ultra rĂ©sistantes

Cette caractĂ©ristique extrĂŞmement intĂ©ressante permet aux populations locales de tresser les pĂ©tioles de la jacinthe afin d’en faire des meubles, des sacs, des paniers, et tout autres Ă©lĂ©ments de dĂ©coration et d’ameublement possible ! Ces techniques sont très prĂ©sentes au NigĂ©ria, en Birmanie, en ThaĂŻlande ou encore au Vietnam. Aussi, ses possibilitĂ©s de crĂ©ation artistique sans limite permettent Ă  la fois de valoriser l’Ă©conomie locale et de crĂ©er des objets de bonne qualitĂ© en utilisant une source d’approvisionnement de base nuisible pour l’environnement. Un combo gagnant  !

 

  • De l’engrais pour nos sols

UtilisĂ© comme engrais organique notamment au Kenya, la plante pourrait s’avĂ©rer ĂŞtre très bĂ©nĂ©fique pour les sols sous certaines formes et sous certaines conditions. NĂ©anmoins, elle peut faire augmenter le PH du sol (PH très alcalin puisque supĂ©rieur Ă  9) Ă  long terme. De nombreuses Ă©tudes s’intĂ©ressent Ă  cette capacitĂ© particulière … Affaire Ă  suivre !

  • Du papier, du papier !

Les fibres de la plante peuvent ĂŞtre utilisĂ©es pour crĂ©er du tissu ou encore du papier. Green Keeper Africa est d’ailleurs sur le coup, et expĂ©rimente encore son utilisation pour crĂ©er des vĂŞtements, du papier pour Ă©crire ou mĂŞme des protections hygiĂ©niques grâce Ă  sa caractĂ©ristique première Ă  savoir l’absorption de fluides.

  • Les limites du modèle

Comme toute dĂ©couverte utile sur le plan social et Ă©conomique, le principal piège est la surexploitation de cette ressource. Bien que la jacinthe d’eau soit avant tout un nuisible dangereux pour la nature, il faut cependant veiller Ă  ne pas priver les Ă©cosystème de sa prĂ©sence. Tout a un Ă©quilibre, et la surexploitation de cette plante pourrait Ă  terme ĂŞtre tout aussi nĂ©faste que sa prĂ©sence : danger lors de la rĂ©colte de la plante, poids de la plante et soucis de santĂ© de la main d’oeuvre sont autant d’exemples non exhaustifs des limites de sa surexploitation

Notre but est de vous faire découvrir quelque chose en quelques minutes dans un format facile à lire. Si vous souhaitez aller plus loin, une vidéo de 2mn de Brut résume notre article et y ajoute des chiffres vertigineux sur cette plante. Pour ceux qui veulent mieux comprendre le projet dans sa globalité, nous avons mis un deuxième lien donnant directement vers un article bien plus complet.

A très vite ! 🌺

Liens complémentaires :

Vidéo Brut : https://www.dailymotion.com/video/x7a88mv

Article du centre des ressources des espèces exotiques envahissantes : http://especes-exotiques-envahissantes.fr/la-jacinthe-deau-eichhornia-crassipes-nuisance-et-ou-ressource/

 

Écrit par Manon – PrĂ©sidente de New Hera

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *