L’abandon animal, un fléau irrémédiable ? 🐶

11 Août 2022 | Dans l'actu de New Hera 📰 | 0 commentaires

La période estivale a commencé et les départs en vacances se font nombreux… Enfin pas pour tout le monde ! En effet, l’été n’est pas synonyme de vacances pour la SPA. En 2021, c’est plus de 16 890 animaux qui ont été recueillis pendant cette période de l’année, fortement marquée par des abandons d’animaux de compagnie. Mais alors, que risquent les maîtres qui abandonnent leurs animaux sauvagement ? Quelles sont les causes de ces abandons et quelles sont les solutions face à ce problème ? Ou encore, que faire lorsque je suis face à un animal abandonné ? Un tas de questions auxquelles nous allons essayer de vous répondre concrètement et simplement dans cet article !

two cats on the stairs

L’abandon animal, qu’est-ce que c’est exactement ?

Tout d’abord, il faut distinguer deux types d’abandons. L’abandon direct, réalisé en refuge, est moins traumatisant pour l’animal, il est encadré et n’est pas punissable par la loi. Il se distingue de l’abandon sauvage, qui a souvent lieu dans la nature ou sur la voie publique, il est totalement illégal et punissable par la loi. De plus, ce type d’abandon représente un véritable traumatisme et crée un mal-être profond chez l’animal. Il met gravement sa vie en danger. Une fois identifié, le propriétaire ayant commis cet acte cruel peut être condamné à deux ans de prison et 30 000€ d’amende.  Malgré la peine encourue, année après année, le nombre d’abandons sauvages ne baisse pas considérablement. Certains maîtres continuent d’abandonner leurs animaux, mais pourquoi ?



Les principales causes de l’abandon et leurs solutions : 

 

Le premier motif d’abandon vient des portées non désirées. Un chat peut avoir jusqu’à 6 chatons par portée et un chien jusqu’à 7 chiots ! Une portée non désirée remarquée tardivement demande aux maîtres de trouver des personnes capables d’accueillir ces bébés rapidement ou alors de s’en débarrasser lorsqu’ils ne trouvent personne qui serait prêt à les adopter. 

La première solution pour éviter ces portées non désirées est la stérilisation. En plus de prévenir l’abandon, elle est bénéfique pour l’animal puisqu’elle prévient l’apparition d’infections, de tumeurs et de cancers pour les chats et chiens. La SPA organise régulièrement des campagnes de stérilisations de chats errants, elle propose également la prise en charge complète de la stérilisation de l’animal dans 12 dispensaires lorsque le maître n’a pas les moyens de financer cette opération.

Une autre solution est l’interruption de grossesse. Il est possible de faire avorter votre chat ou votre chien quand la grossesse est remarquée à temps. Malgré tout, cette solution est assez coûteuse et dans de rares cas, elle peut entraîner quelques problèmes de santé à votre animal. 

Les comportements problématiques de certains animaux poussent leurs maîtres à les abandonner. Là encore, des solutions existent. Tout d’abord, il faut tenter de comprendre ce qui pousse votre animal à réagir ainsi, peut-être que cela vient d’un problème de santé. Il faut alors consulter un vétérinaire pour s’assurer que tout va bien. Par la suite, il est possible de s’orienter vers un éducateur ou un comportementaliste qui vous aidera à déterminer d’où proviennent ces comportements violents.  

Adopter un animal représente un coût financier qui n’est pas négligeable. Il s’avère primordial d’anticiper et d’estimer la somme qui sera dédiée à l’animal pour déterminer si vous êtes capable ou non de l’assumer financièrement. Bien évidemment, il est impossible de tout prévoir, des pépins peuvent arriver. Des associations dont la SPA proposent des aides financières concernant la vaccination, l’identification, la stérilisation et bien d’autres soins.  

Afin de remédier à tous ces cas d’abandons, des mesures ont été mises en place et certaines ont pu prouver leur efficacité comme l’identification des propriétaires. Cela les responsabilise et permet de les retrouver et de les sanctionner en cas d’abandon sauvage. 

Des projets de loi voient également le jour, notamment pour mettre fin au business de « l’animal objet ». En effet, avoir la possibilité d’acheter un animal en ligne ou dans une animalerie rend l’adoption banale et aussi facile que l’achat d’un simple objet. Adopter un animal de compagnie ne doit pas être quelque chose d’anodin fait sur un coup de tête, mais bien quelque chose de réfléchi. C’est pourquoi la SPA lutte contre ce business et demande à interdire la vente de chien et chat en animalerie. Cette mesure permettra de limiter les adoptions irréfléchies, qui mènent parfois à l’abandon. 

Avant d’adopter, je mène une réflexion poussée : 

 

Vous l’avez bien compris, la principale chose à faire pour limiter les cas d’abandon est la prévention. Un animal de compagnie nécessite beaucoup d’investissement et parfois, nécessite de faire des sacrifices.  Avant d’adopter, il est primordial de s’informer, de se poser un tas de questions, d’évaluer sa situation et de penser au bien-être de l’animal avant tout. Par exemple, êtes-vous prêt à vous engager à long terme ? À subvenir à ses besoins ? À lui consacrer du temps, de la patience ? À l’emmener partout avec vous, même en voyage ? Avez-vous un logement adapté à l’adoption d’un animal ? Quelle race correspond à votre caractère, à votre style de vie ? Avez-vous un membre de votre famille souffrant d’allergie ?…

À l’occasion de la journée mondiale contre l’abandon, une charte a été créée. Elle comporte 15 engagements à respecter pour faire de vous un maître responsable. Il est intéressant d’y jeter un coup d’œil avant de se lancer dans l’adoption d’un animal de compagnie. Vous pouvez la trouver juste ici : https://www.journeemondialecontrelabandon.com/charte-maitre

 

Women watching her computer and the dog is sleeping

J’aperçois un animal qui semble abandonné, comment dois-je réagir ? 

 

Si vous êtes face à un animal qui paraît abandonné, qui n’a pas de collier donc aucun moyen de contacter son maître, vous pouvez l’emmener à la mairie, dans une gendarmerie ou un commissariat qui l’amènera à la fourrière. Il est également possible de l’emmener directement à la fourrière sans passer par ces établissements. L’animal peut être identifié par sa puce électronique ou par son tatouage, ce qui permettra à la fourrière de contacter son propriétaire. Si ce dernier ne se manifeste pas dans les 8 jours suivant son arrivée dans la fourrière, l’animal sera considéré comme abandonné, il rejoindra alors une fondation, une association ou alors, il sera euthanasié.

 

Je souhaite adopter cet animal abandonné, où dois-je aller ?

 

Si vous désirez adopter un animal abandonné que vous avez trouvé, vous pouvez l’emmener chez un vétérinaire qui vérifiera s’il a une puce (il contactera alors son propriétaire, si ce dernier ne souhaite pas le récupérer ou ne se manifeste pas dans les 8 jours, vous pourrez l’adopter). S’il n’a pas de puce, le vétérinaire informera l’I-CAD (Organisme agréé pour gérer le fichier national d’identification des carnivores domestiques (chiens, chats et furets). L’organisme vous transmettra par la suite une carte d’identification définitive. 

 

Je veux adopter un animal, vers qui dois-je me tourner ?

 

Si vous désirez adopter un animal, ce qu’il y a de mieux à faire est de se tourner vers un refuge. Pour cela, il faut être majeur et il faudra verser une participation financière en fonction de l’espèce et de la situation de l’animal que vous adopterez. Adopter un animal venant d’un refuge c’est le sauver, lui offrir un nouveau foyer, de l’amour et de l’affection. 

À la SPA, un vrai suivi est réalisé pour trouver l’animal qui vous correspondra au mieux en fonction de votre mode de vie et de vos attentes. Vous pouvez vous créer un compte adoptant sur le site de la SPA ou vous rendre dans un refuge pour entamer des démarches sur place.

women with her dog

Conclusion :

 

L’abandon animal n’est pas un sujet à prendre à la légère, bien que la considération des animaux évolue de façon positive, les cas d’abandon sont encore nombreux. Pour contrer ce phénomène, une adoption encadrée et accompagnée par un organisme qualifié avec des démarches plus importantes permettrait de limiter le nombre d’adoptions réalisées sur un coup de tête. Ainsi le nombre d’abandons serait moins élevé et serait gérable par les refuges.  

Le site de la SPA est très complet et comporte un grand nombre d’informations à propos de l’abandon, de la maltraitance, de l’adoption, des missions mises en place… Je vous invite à y faire un petit tour ! https://www.la-spa.fr

Fanny Hemery, bénévole pour New Héra  🍃

Sources :

https://www.ladepeche.fr/2021/09/07/record-dabandons-pour-lete-2021-la-spa-alerte-sur-les-animaux-objets-9774996.php

https://www.la-spa.fr/missions/les-actions-de-la-spa/defendre-les-animaux/lutter-contre-labandon/

https://www.animauxsante.com/nombre-abandons-animaux-explose-2021/

https://www.la-spa.fr/missions/les-aides-de-la-spa/aide-aux-particuliers/abandonner-son-animal/

https://www.santevet.com/articles/chiens-chats-nac-abandons-en-forte-hausse-a-l-ete-2021

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32338

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.