URGENCE : Ce qu’il se passe en Australie et ce qu’on peut faire pour aider.

19 Oct 2021 | Dans l'actu | 0 commentaires

Face à l’urgence climatique qui se déroule actuellement sur le sol australien, New Hera a souhaité vous tenir informés de ce qui se passe vraiment sur place, de manière globale et synthétique. Nous voulons aussi vous permettre de connaître les moyens qui sont à votre disposition afin d’aider cette catastrophe sans précédent.

Cet article se veut concis; pour cela, vous trouverez à la toute fin de nombreux liens utiles qui étayeront nos propos.

Mais que se passe-t-il en Australie ?

Depuis début septembre, l’Australie fait face à des incendies encore inédits, qui s’étalent dans le temps et dans l’espace. Il faut savoir que la saison des incendies de brousse (catégorisés de « fonctionnels » dans cette partie de l’hémisphère) commence d’ordinaire en septembre, et se finit en février, fin de l’été Australien. Ce qui différencie donc les incendies actuels sont la durée, la surface, ainsi que la précocité de ces derniers, favorisés par des températures encore jamais enregistrées : presque 42 °C à l’ombre, en début d’été. De plus, la sécheresse que connaît le pays est le facteur déterminant de cette catastrophe. Pour citer un article (que vous trouverez en bas de page) : ‘Ce qui est marquant, cette année, est le niveau de sécheresse enregistré au sortir de l’hiver, sécheresse qui joue sur l’intensité actuelle des incendies.

Carte des déficits en eau en Australie, sur la période du 1er Juin 2018 au 30 novembre 2019 – Australian Government, relayé sur le site 20minutes.fr.

Quelles sont les conséquences de ces incendies ?

Voici quelques chiffres GLOBAUX pour résumer la situation :

– 5,5 millions d’hectares de surface brulée, soit plus que la superficie que la Belgique (3,5 millions d’hectares)

– 1 demi MILLIARD d’animaux touchés par les incendies, et 480 millions d’animaux morts

– 18 personnes décédées

– La fumée se dépose sur les glaciers alentours, notamment le glacier Franz Josef, en Nouvelle-Zélande, qui s’élève à 2 000km au dessus du niveau de la mer. « On sait que le dépôt de fumées chargées en particules et suie sur les glaciers accélère leur fonte, rappelle Christian Vincent, chercheur CNRS au Laboratoire de glaciologie de Grenoble.

– Au 2 janvier, 110 feux encore en activité

Pour ne citer que cela

Le réchauffement climatique a-t-il un rôle dans cette catastrophe ?

Oui, car il rend plus nombreux et plus intenses les épisodes d’incendies de ce genre, dans un pays au climat propice et pourtant habitué à faire face à ces embrasements. L’augmentation globale des températures assèche durablement les terres, et participe à l’embrasement (au sens littéral du terme) de la situation.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter les liens, afin de laisser les professionnels en parler, avec des sources et des recherches concordantes.

Que faire ? Comment agir, sur place et à notre échelle ?

La seule technique restante sur place pour diminuer cela est le débroussaillement. En effet, la biomasse au sol fait partie du « triangle de feu » (terme représentant les 3 principaux facteurs d’incendie de forêt) : les conditions climatiques, le relief, et cette biomasse.

Pour ce qui est de notre échelle, voici quelques recommandations si vous souhaitez « aider » à votre niveau cette crise écologique :

Aider le NSW Fire Services via des dons. Ce sont les pompiers directement sur place, qui manquent cruellement d’aide

– L’organisation à but non-lucratif RSCPA NSW est un organisme de protection de la cause animale agissant sur place, et essayant d’aider les animaux sauvages notamment. N’hésitez pas à aller voir ce qu’ils font et comment vous pouvez les aider

– La Croix-Rouge australienne s’occupe de l’évacuation et de la prise en charge des habitants. Voici le lien du site : www.redcross.org.au

– Près d’1 koala sur 3 a péri dans les flammes. Le Port Macquarie Koala Hospital est le premier centre de réhabilitation et de protection des koalas sauvages d’Australie. Voici le lien du site : www.koalahospital.org.au

– Tenez-vous informés via les médias cités juste après, ou directement via les réseaux sociaux, qui listent énormément de moyens et d’organisations vérifiées : @ecowithem_ , @oxygenseven ,@hugoclementk , @earthalliance , @wwf …

Continuer à changer nos habitudes au quotidien pour limiter les dégâts, à savoir les émissions de CO2, la pollution plastique, le réchauffement global …

LIENS IMPORTANTS :

Voici le 1er lien, résumant la situation de manière globale : https://www.20minutes.fr/planete/2686075-20200102-incendies-plus-vent-canicule-australie-paie-secheresse-hiver-dernier

 2ème lien : https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/Incendies-Australie-comment-megafeu-produire-2020-01-03-1201069582

 3ème lien très complet : https://reporterre.net/Incendies-en-Australie-le-monstre-est-hors-de-controle

 4ème : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/01/australie-vastes-operations-de-sauvetage-pour-aider-les-milliers-de-personnes-prises-au-piege-par-les-incendies_6024521_3210.html

 5ème lien complet et rempli d’images et de vidéos : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/incendie-australie-feu-ca-ne-va-pas-arreter-78278/

Merci pour votre lecture

New Hera

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *